PARC DE L’AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne

logo du site
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne
  • PARC DE L'AIZE Clermont-Ferrand-Auvergne

Accueil du site

Bienvenue dans votre nouvel espace de développement

Le Parc de l’Aize Clermont-Ferrand Auvergne est idéalement situé au carrefour des axes Bordeaux-Genève (A.89) et Paris-Barcelone (A.71), proche de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA) et à 25 kilomètres au nord de Clermont-Ferrand. Il bénéficie du dynamisme économique et universitaire de la capitale auvergnate, ainsi que son offre en matière de loisirs, commerces et services. axes A moins de 4h30 d’une quarantaine de départements français et du genevois, à moins de 9h00 de la quasi-totalité de la France métropolitaine, le Parc de l’Aize propose un site exceptionnel pour l’implantation d’entreprises, couvrant une superficie totale de 165 hectares dont 50 sont aménagés et 30 en cours d’aménagement. Soutenu par le Conseil Régional d’Auvergne, le Conseil Général du Puy de Dôme et la Communauté de Communes des Côtes de Combrailles, il a pour ambition de favoriser l’implantation et le développement d’entreprises internationales et nationales, notamment celles relevant du régime ICPE. europe9


Situer


Syndication

Afficher/masquer les détails

Vers une baisse du taux des intérêts de retard et des intérêts moratoires

Le taux des intérêts de retard pouvant être dus par les contribuables et celui des intérêts moratoires pouvant être dus par l'État devraient être réduits de moitié (passant de 4,8 à 2,4 par an) au 1er janvier 2018.

lire la suite
20 novembre - Vie et services publics
Droits des enfants : le rapport 2017 du Défenseur des droits
Comme chaque 20 novembre, journée internationale des droits de l'enfant, le Défenseur des droits et la Défenseure des enfants rendent public leur rapport annuel consacré aux droits de l'enfant. Le rapport 2017 dresse le bilan du suivi par la France des recommandations du Comité des droits de l'enfant de l'Organisation des Nations-Unies (ONU), publiées en 2016. Ce bilan porte en particulier sur le droit à la santé et sur l'éducation à la sexualité.
Un droit à la santé consacré mais loin d'être toujours (...) lire la suite
20 novembre - Vie et services publics
Cadeaux et bons d'achat offerts aux salariés : quelle exonération des cotisations sociales ?

Les bons d'achats et cadeaux alloués aux salariés sont exonérés des cotisations et contributions de Sécurité sociale lorsque leur montant global ne dépasse pas un certain seuil.

lire la suite
20 novembre - Vie et services publics
Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : application au 1er janvier 2019
Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu (IR) s'appliquera à compter du 1er janvier 2019, c'est ce qu'a annoncé le ministre de l'action et des comptes publics le 13 novembre 2017.
Une mise en oeuvre reportée
La mise en oeuvre du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est reportée d'un an par rapport à ce qui était prévu par la loi de finances pour 2017. Ce report avait été confirmé par la loi du 15 septembre 2017 afin de laisser le temps à des expérimentations et à un audit de (...) lire la suite
17 novembre - Vie et services publics
Stationnement payant : ce qui va remplacer les amendes au 1er janvier 2018

Les automobilistes qui ne payent pas du tout (ou pas en totalité) le montant du stationnement payant s'exposent à devoir payer une amende. À partir du 1er janvier 2018, ils devront régler un forfait de paiement différé, appelé « forfait de post-stationnement ». Son montant variera d'une commune à l'autre contrairement à aujourd'hui où l'amende est fixée à 17 sur l'ensemble du territoire.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Travailleurs handicapés : bilan de l'obligation d'emploi dans le secteur privé
A l'occasion de la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées qui se tient du 13 au 19 novembre 2017, la Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publie le bilan de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés dans le secteur privé en 2015 .
Un taux d'emploi direct en légère augmentation mais inférieur à 4%
L'obligation d'emploi de travailleurs handicapés (OETH) concerne les entreprises et les établissements publics industriels et commerciaux (...) lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Prêter un logement à son enfant n'est pas le donner

La mise à disposition gratuite d'un logement à l'un de ses enfants ne constitue pas un avantage indirect dont ce dernier serait redevable à l'égard de ses frères et sœurs lors du règlement de la succession. C'est ce qu'a précisé la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 11 octobre 2017.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics
Syndicats représentatifs : en quoi consiste la nouvelle obligation d'information de l'employeur ?

Depuis le 24 septembre 2017, l'employeur doit chaque année et par tout moyen, informer ses salariés de l'existence, sur le site du ministère du Travail, de la liste des organisations syndicales représentatives dans la branche dont relève l'entreprise.

lire la suite
16 novembre - Vie et services publics

Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP